Culture

Veranda Resorts vous fait découvrir la boutik

24th mai 2017 0 comments
Veranda Resorts vous fait découvrir la boutik

Le tourisme culturel connaît une croissance que l’on pourrait considérer de planétaire avec de plus en plus de voyageurs à la recherche d’expériences authentiques. Si vous êtes vous-même l’un de ces voyageurs, vous aurez certainement envie de découvrir les trésors culturels du pays qui vous accueille… Trésors qui vous feront toucher du doigt la véritable âme du pays. À vos marques, prêt, plongez au plus profond de l’île Maurice, la destination incontournable des aventuriers.

Vadrouillez hors des sentiers battus et vous serez sûr de tomber sur une boutik, facile à reconnaître grâce à ses caractéristiques uniques : petite, rustique, souvent peinte dans des couleurs vives, avec un toit en tôle ondulée, des tables en bois, des fauteuils en rotin et qui vous assure un accueil chaleureux. Version mauricienne de l’épicerie de quartier, la boutik fait partie du paysage mauricien. Avec des noms comme « Père Laval » (figure emblématique de l’histoire politique de l’île) ou « Flic en Flac » (charmant village de la côte ouest), elles servent souvent de repères à l’intersection des rues.

Boutique chinoise à Port Louis

« La boutik », c’est le nom donné à tous les petits magasins de l’île qui entreposent une quantité incroyable d’articles aussi divers que surprenants. Happé par toutes les merveilles disposées en vitrine, de la papeterie aux gato piaw (version mauricienne du donut américain), vous repartirez forcément avec quelque chose que vous n’aviez pas prévu d’acheter en entrant. Vous cherchez des cigarettes ? Passez à la boutik. Vous manquez de lait ? La boutik en aura sûrement en réserve. Vous êtes plutôt chanceux ? Allez à la boutik vous acheter un billet de loterie ! Petit
conseil : arrêtez-vous à La boutik Coronation, dans le bazar de Port-Louis… Elle est connue pour avoir vendu un grand nombre de billets gagnants de la loterie mauricienne !

La boutik est le lieu de rencontre par excellence des habitants de la région, qui se réunissent pour partager une bière Phoenix, un gadjack (apéro) ou le dernier palab (commérage) sur la vie captivante de leurs voisins. Il n’est pas rare de voir du monde – les habitants du quartier comme les touristes – faire la queue le long de la route. Ce n’est que lorsque vous vous rapprochez de la boutik que vous remarquez le délicieux parfum des gato piman (gâteaux frits pimentés) et des roti chauds (crêpe salée garnie) flottant dans l’air. Alors que vous prenez votre première bouchée d’un roti agneau (un roti garni de curry d’agneau épicé), vous vous imaginez déjà en commander un second sans aucun scrupule. Agrémentez ce délicieux repas d’un alouda sucré, une boisson à base de lait et de graines de basilic, comparable au « bubble tea » taïwanais.

La boutik - lieu de rencontre

Crédit Photo: Jean Marie Chelin

Le plus fascinant avec la boutik, c’est le lien qu’elle tisse entre les Mauriciens de divers horizons et appartenances ethniques. Elle est le rendez-vous de tous les habitants de l’île et favorise les interactions sociales. On y entend des fragments de créole (langue la plus parlée à Maurice) et de bhojpuri (dialecte originaire du Bihar en Inde) alors que des femmes vêtues de saris font leurs emplettes.

Plus que de dépanner le voisinage, la boutik, qui illustre le mode de vie mauricien, a une place privilégiée dans le quotidien de la communauté. À une certaine époque, la boutik était d’un grand secours car elle offrait des emplois aux familles qui vivaient habituellement au-dessus du magasin. Elles sont aujourd’hui ancrées dans la mémoire des enfants des propriétaires, qui ont grandi et aidé leurs parents à la boutik.

Les anciennes boutiques de l'ile Maurice

Réminiscence d’un autre temps, la boutik est un élément emblématique du patrimoine mauricien, qui mérite bien une visite, ou dix ! Nous avons sélectionné pour vous quelques boutik incontournables à visiter lors de votre prochain voyage à Maurice :

Lennards, facilement reconnaissable à sa couleur rouge vif, est idéalement située sur la route principale de Pointe aux Canonniers, à seulement dix minutes de Veranda Grand Baie. Connue pour ses pains « maison » (un pain rustique rond, aliment de base des familles mauriciennes), cette boutik attire une longue file de clients qui attendent le pain encore tout chaud, en début de matinée.

Interieure des boutiques chinoises a l'ile Maurice

Pak Sen, une célèbre boutik sinwa (boutique chinoise), appartient à la famille Pak Sen depuis plus de quatre générations. Historiquement, les boutik sinwa étaient détenues par des immigrants chinois, installés dans la campagne sur les propriétés sucrières. Chaque jeudi, ils faisaient la route jusqu’à ils Port-Louis pour s’approvisionner en aliments de base (farine, grains…). Les propriétaires des magasins chinois ont introduit le célèbre « carnet rouge », un système de crédit qui permettait aux travailleurs d’acheter des produits même pendant la saison morte. Il paraît que le carnet rouge (dans lequel le propriétaire du magasin gardait la trace des crédits octroyés) a contribué à l’émergence d’une large classe moyenne.

Arrêtez-vous chez Pak Sen pour y acheter un coca-cola glacé… La boutik, avec ses marches en pierres volcaniques qui mènent à un superbe porche, est à seulement dix minutes de Veranda Paul et Virginie.

Le village de Tamarin, possède quant à lui sa propre boutik. Très connue dans la région, elle est située juste en face des célèbres salines, à deux pas d’Hotel Tamarin by Veranda Resorts. Chez Mardaye attire les foules friandes de ses gato piman et ses gato patate (gâteau à base de patate douce). Allez-y avant 15 heures, au risque de rater ses délicieux gadjacks !

You may also like

Leave a Comment